© 2017 CYBELE DESARNAUTS - THERAPIE CHAMANIQUE & KARMIQUE

Adresse : Rue de la Clef 75005 Paris France . Contact

  • Cybèle Desarnauts

Réconciliation du féminin & Thérapie-photo, un retour vers Soi

En tant que photographe, il était beaucoup plus facile pour moi de mettre les autres en lumière que de me mettre en lumière. J’avais cette approche d’être dans l’ombre, invisible pour mieux capter les émotions. Disparaître pour mieux révéler. C’était mon credo.


Plutôt très jolie à travers le regard des autres, mais dans l’incapacité de le ressentir et de l’intégrer pendant de nombreuses années. Une part de moi avait beaucoup de mal à m’autoriser à voir cette beauté-là en moi. Quelle ironie avec mon prénom ! 


C’est après des années de travail sur moi, d’initiations puissantes que j’ai appris à aimer toutes ces facettes et à les intégrer totalement. Ressentir et vibrer cette beauté est passé, avant tout, par une acceptation de qui j’étais dans ma totalité, d’une écoute subtile de mon corps, d’une présence à moi en chaque instant avec douceur.


S’accepter telle que l’on est, c’est rentrer dans cet espace intime d’amour de soi : c’est une forme de spiritualité. Une femme connectée avec elle-même qui se célèbre dans toute sa beauté. Une femme qui honore qui elle est. Une femme qui intègre son féminin dans ses ombres et ses lumières.


Aimer son corps tel qu’il est, se mettre à nu, se trouver désirable, séduisante, juste belle avec nos imperfections et nos spécificités qui font justement notre unicité. C’est parfois difficile de s’accepter dans son entièreté car cela nous demande de nous aimer totalement. Cela va au-delà du corps physique. Nous sommes tous des êtres magnifiques et souvent le jugement le plus dur va être le regard que l’on se porte, avant-même celui des autres.


Aujourd’hui, avec une double activité de thérapeute et de photographe, j’allie avec bonheur ces deux facettes pour mettre en lumière ces femmes, leur vulnérabilité, leur sensualité, leur féminin, leur puissance, leur douceur, leurs limites… afin de les aider à intégrer leur féminin. Je les amène à se révéler, en dansant à travers différentes facettes d’elles-mêmes pour se reconnecter à ce qu’elles ont parfois oubliées en chemin. A travers les mouvements, les corps se délient, les gestes se déploient, reviennent à leur pure essence. Je capte, guide doucement, capture en image.


Faire une séance photo pour se faire du bien, pour se réconcilier. C’est aussi se mettre à nu, s’accepter, lâcher ce besoin de perfection. C’est se regarder enfin avec douceur, tendresse et aller à la rencontre de Soi tout simplement. C’est une rencontre de l’intime. C’est prendre le temps de revenir au coeur du corps et de l’âme.


C’est aussi une femme qui apprend à se connaître, qui s’aime à tous les niveaux et qui se révèle dans toute sa splendeur. Une femme qui utilise les expériences de sa vie, ses marques, ses blessures avec délicatesse pour être de plus en plus paisible avec elle-même, remplie de joie, de plaisir, d’amour et de vibrance.


Il n’y a pas à avoir un corps parfait pour être belle. La beauté se révèle par la douceur que l’on a pour soi, avec l’authenticité d’Etre et de se montrer tout simplement tel que l’on est.


Témoignage de Murielle :


La réconciliation du Féminin n'était pas une évidence pour moi, loin de là...

Et pourtant, petit à petit l'idée d'un soin chamanique où, aidée de Cybèle, je prendrai soin de moi, a fait son chemin. Je l'ai appelée et nous avons longuement parlé. Avec douceur et conviction Cybèle m'a convaincue.


Un mois plus tard, je me retrouvais face à elle, angoissée, ne sachant toujours pas si j'allais oser. Et puis Cybèle m'a rassurée à nouveau et je me suis laissée porter par le son du tambour et la musique.


J'ai fermé les yeux et tout est devenu magique. La musique vibrait en moi, je me déplaçais, faisais des mouvements instinctifs et mon esprit a lâché! J'ai senti cette force faite FEMMES me transpercer et venir de si loin...


C'était LES femmes, LA femme que je suis et celles qui me composent qui me portaient à bout de mains. J'ai massé les parties de mon corps que j'aime le moins et leur ai dit à quel point je les aimais…


Puis j'ai ouvert les yeux, c'était fini, et je n'étais plus tout à fait la même.


Voilà 2 mois que cela s'est passé. J'intègre encore doucement tout ce qui s'est passé en moi. Je me sens plus libre avec mon corps, plus indulgente, plus douce. Je poursuis mon chemin, vaillamment avec des pleurs et des joies mais aussi avec la conviction que c'est le bon chemin.


Et parce que les hommes ne sont pas à exclure de notre féminin, je suis pleine de gratitude envers mon mari pour m'avoir montré que ce chemin était possible pour nous unir encore plus fort. Merci à toi Cybèle, pour ton accompagnement, ta douceur et ces merveilleuses photos.


Témoignage d'Isabelle :


Mélange d’excitation et de peur, que suis-je en train de faire ? Le plus dur étant de me mettre à nu devant quelqu’un. 


Au début je n’étais pas à l’aise, besoin de fermer les yeux pour me mettre dans mon corps, dans mon cocon, pour oublier l’endroit où je me trouvais, créer ma bulle avec la musique.

Trouver mon centre, tout déposer dans la terre. Je suis à genoux en boule sur moi-même. Besoin de me connecter à la Terre. Je deviens vers de terre, puis un serpent. Je découvre un côté animal, sauvage que je n’imaginais pas,  jouissif. Je me connecte à ma puissance. J’ai envie de crier, de hurler mais je n’ose pas. Je sens l’excitation, la joie, la légèreté, l’abandon. Les bras qui flottent dans l’espace. Enfin, la douceur prend le dessus. Besoin de m’y connecter, repli sur moi-même mais totalement différent du début. Abandon, je me prends dans les bras, comme si je tenais ma petite fille.


Désormais, je prends la résolution de t’aimer, mon corps, comme je ne l’avais jamais fait avant. De me connecter à cette femme sauvage même si cela me fait encore peur et découvrir ce que cela cache. De séduire à nouveau, moi en premier et les autres, en faisant ressortir ma féminité. De jouer et de prendre plaisir. Gratitude pour ce que ce moment m’a apporté.


#therapiephoto #accompagnementchamanique #reconcilier #estimedesoi #connexion #retourasoi

55 vues